L'Aquaponie

L’aquaponie est un moyen de production ancestral fondé sur la mise en place d’un écosystème composé de poissons, de végétaux et de bactéries.

Le terme “aquaponie” est constitué par la contraction d’Aquaculture et d’Hydroponie, correspondant respectivement à la production animale ou végétale en milieu aquatique et à la culture de végétaux hors sol.

Des bénéfices mutuels

 

Chaque acteur de cet écosystème bénéficie à sa manière du cycle vertueux dont il fait partie.

Les plantes purifient l’eau pour les poissons

Les poissons fournissent les nutriments qui, une fois transformés par les bactéries, nourriront les plantes.

La maîtrise de l'EAU

Le dénominateur commun d’un tel circuit est bien évidemment l’eau. Celle-ci permet la vie des poissons ainsi que l’irrigation des plantes dont les racines se développent directement dans l’eau (hydroponie).

Un système aquaponique efficacement construit permet jusqu’à 95% d’économie d’eau par rapport à l’agriculture et à la pisciculture.

Explication en image

Parce que des images valent mieux que milles mots, ce court extrait définit, explique et clarifie pour vous le principe aquaponique. 

L’aquaponie” reportage FUTUREMAG par ARTE.

 

Il existe de nombreux avantages à cette méthode de production. En voici quelques uns. 

Pour retrouver les avantages de notre ferme aquaponique plus en détail, cliquez ici

Rendement

Les conditions de vies des espèces sont optimales et permettent une croissance rapide et saine. Les rendements sont plus importants que ceux d’une culture classique.

En aquaponie on parle de produire 40kg de poissons par m3 d’eau et jusqu’à 3X plus de légumes qu’en agriculture biologique classique.

*Chiffres basés sur une étude d’Equiterre 2009

Dépolution de l'eau

Aux économies d’eau s’ajoute aussi la dépollution. En effet, contrairement à la pisciculture, l’eau chargée en ammoniac est réutilisée pour alimenter les bactéries puis les plantes, supprimant ainsi le facteur pollution de l’eau existant dans la production traditionnelle de poissons.

De plus, le circuit étant fermé, il n’y a aucun rejet d’eau dans la nature.

Pas de pesticides ni engrais

L’équilibre entre les espèces est fragile et ne permet pas l’utilisation d’engrais ou de pesticides. Les végétaux et poissons produits sont donc naturellement sains.

L’aquaponie permet de produire des poissons sans antibiotiques, des plantes sans engrais ni pesticides et des légumes gorgés de nutriments.

L’aquaponie est inspirée de l’efficience naturelle des écosystèmes de notre monde. Son origine remonterait aux Aztèques qui, au 13ème siècle, par la mise en place ingénieuse d’îles artificielles flottantes, produisaient une grande partie de la nourriture de Tenochtitlan, la capitale de l’empire.

Autour de cette époque, en Asie, les Chinois fertilisaient les rizicultures à l’aide de poissons. Cette cohabitation naturelle entre espèces leur permettait d’augmenter les rendements par l’apport de nutriments aux plantes.

Vous l’aurez compris, la maîtrise de l’aquaponie n’est pas nouvelle et son efficacité n’est plus à prouver.